Etienne Chouard, « ami » et promoteur des idéologues fascisants, invité par l’IAE de Caen

Camarades,

Le « libre penseur »Etienne Chouard, admirateur de Thierry Meyssan, de Jacques Cheminade,d’Alain Soral, de Robert Ménard, de François Asselineau et des conspirationnistes américains Eustace Mullins et Anthony Sutton ;le « démocrate » Etienne Chouard, qui considère les antifascistes comme ses ennemies mais constate avec plaisir que sesanalyses sont appréciées au Front national sans qu’il en prenneses distance ; le « citoyen » Etienne Chouard sera à Caen le 19 avril prochain à l’invitation de l’Institutd’Administration des Entreprises de Caen.

De ce fait, nous vousinvitons à signer la lettre ouverte, ci-jointe, (en répondant à cemail) pour demander aux organisateurs de cette conférencel’annulation pure et simple de la venue de Etienne Chouard, « ami »et promoteur des idéologues fascisants, racistes, antisémites etsexistes, le défenseur des théories de conspiration et desidéologies nauséabondes.

Salutations militantes,

Initiative Communiste Ouvrière – Caen

Lettre ouverte suite à la programmation d’une conférence d’Etienne Chouard, organisée par l’IAE de Caen :

Le 19 avril 2013 dans le cadre d’un événement organisé par le Café Citoyen de l’ARCADIE (association de diplômés de l’IAE), l’Institut d’Administration des Entreprises de Caen a invité Etienne Chouard à tenir une conférence sur le thème « Ne rêvons pas la Révolution, récrivons la Constitution ». Bénéficiant d’une certaine notoriété pour son opposition au Traité Européen en 2005, par la suite, sous ses discours alléchants et ses conférences sur le système démocratique, on découvre un idéologue qui n’hésite pas à faire régulièrement la promotion des thèses les plus nauséabondes, y compris négationnistes.

Ses liens avec la mouvance de la droite nationaliste, le milieu des théories de complot, et de l’extrême droite et leurs idéologues, ses commentaires et sa promotion des idéologies nauséabondes, ont été d’abord remarqués, notamment grâce au travail des collectifs antifa et anti-conspirationnistes et plusieurs conférences d’Etienne Chouardont déjà été annulées par les organisateurs, par exemple à Besançon (Attac), à Toulouse (Ciné Utopia et Front de Gauche,communiqué :http://www.cinemas-utopia.org/U-blo…) ou à Paris (« maitres ignorants »).

Les idéologies fascisantes,leurs promoteurs et la liberté d’expression

On voit très bien arriver de loin le drapeau de la « liberté d’expression » et les visages indignés de Chouard et des organisateurs de cet événement !

Ces annulations, ou tout simplement demander l’annulation de la conférence d’une personne qui faitla promotion des idées fascisantes, représentent-elles l’atteinte à sa liberté d’expression ?

Bien sur que non !

La liberté d’expression nous est tellement chère que l’on refuse de la salir en l’utilisant comme un argument « passe partout »à l’image justement de la mouvance de l’extrême-droite qu’il agite dès qu’on essaye de lutter pour la clarté et la vérité,comme c’est le cas concernant Chouard.

La liberté d’expression d’Etienne Chouard est intacte. Son blog est consultable, ses vidéos se trouvent toujours sur la toile, malgré le fait que ce même blog et ces mêmes vidéos véhiculent les idées qui, pour beaucoup, ont comme projet la suppression des libertés,tout court.

La liberté d’expression d’une personne, même quand elle véhicule les idées nauséabondes, est une chose… mais l’inviter, lui donner de la crédibilité, en faire la publicité et la promotion, l’approuver et participer de ce fait à la propagation des idéologues fascisants et cela venant d’un Institut Universitaire à deux pas de chez nous, en est une autre !

C’est irresponsable et intolérable de la part de l’IAE.

« Père Chouard » aime bien agiter le drapeau de la « liberté de l’expression », lui-même aussi, et il en a souvent plein la bouche.

Mais l’avons-nous vu au coté des salariés de GoodYear d’Amiens à Rueil Malmaison lorsque leur liberté d’expression a été bafouée à coups de matraque ?

L’avons-nous vu venir soutenir les militants syndicaux, notamment celles et ceux du PSA d’Aulnay, harcelé-e-s par les services de sécurité privés, la police et la justice en raison de leur activité militante ?

L’avons-nous vu aller à Lille ou ailleurs auprès des « sans-papiers » en grève de la faim ? Lors des démantèlements des camps rroms ? Ou lors des manifestations pour les droits des femmes ?

Etc.

Non.

Par contre, Chouard agite le même drapeau de « la liberté d’expression », qu’il range très bien devant le cas des populations réellement oppressées, lorsqu’il faut défendre ses « amis »racistes, sexistes, antisémites et négationnistes. Il parle volontiers de la « liberté d’expression » lorsqu’il faut « défendre » un négationniste, déjà condamné,comme Robert Faurisson, ou encore Robert Ménard (auteur de « Vive Le Pen ! » Et « Vive l’Algérie française ! »).

Brun, coté face… brun, coté pile aussi !

Etienne Chouard ne peut plus être considéré comme une personne simplement « naïve » et quelque peu « ambiguë » comme c’était le cas il y a quelques années. La confusion dure depuis trop longtemps. Ces sympathies pour les organisations et idées nauséabondes, pour beaucoup antisémites, et ces amitiés avec des idéologues fascisants, auxquels il apporte régulièrement son soutien,perdurent et s’amplifient, avec le temps.

Représenté régulièrement, et notamment sur le site de l’IAE de Caen, comme « enseignant de droit et d’économie ayant eu une certaine notoriété à l’époquedu débat sur la Constitution européenne en 2005 », cette personne qu’on essaye de nous faire passer comme un « citoyen et démocrate » s’est, ces dernières années, déclaré l’admirateur de Therry Maysan, Jacques Cheminade ou encore Alain Soral en faisant la promotion de leurs idées.

Concernant ces personnes, entre autres, il déclare publiquement « je trouve l’accusation « fasciste » à leur endroit tout à fait diffamatoire et infondée », et continue à les défendre, leur faire de la promotion, sur son blog et dans ses interventions publiques.

A coté de ses proximités étroites avec un ex-FN Alain Soral et sa secte « Liberté et Réconciliation », Chouard adule François Asselineau et une autre secte : « l’UPR ».

Les dangers venant de Chouard sont aussi d’autres références qu’il conseille au « public »,sur son blog et dans ses interventions publiques : les thèses du négationniste américain Eustace Mullins, qui prouverait que « les sionistes » seraient en fait les vrais instigateurs de la Shoah. Non seulement il n’y a « pas trouvé une seule pensée antisémite », mais il dit y avoir découvert au contraire « une information très intéressante, et des FAITS étonnants » (lien :http://etienne.chouard.free.fr/Euro…)

Les fascistes et leurs défenseurs sont indésirables à Caen !

L’IAE par cette invitation et cette conférence fait la promotion d’une personne qui est, au mieux, un opportuniste tellement soucié par son autopromotion au point d’être prêt à des collaborations,alliances et soutien mutuel avec des pires fascistes, sexistes,antisémites, racistes, négationniste etc dont il fait la promotion sur son blog, dans ses interventions et ses débats (et ce sont bienles idées dont la propagation que l’IAE soutient par un manque de discernement, et par trop de naïveté, nous osons espérer)… ou au pire, tout simplement une avant-garde fascisante cachée derrière un masque « démocratique ».

Dans un contexte où les agressions à caractères racistes et antisémites accusent une progression alarmante de 23%, où l’intolérance à l’égard des juifs et des musulmans, en particulier, est en forte progression, où les discours et actes sexistes et homophobes sont de plus en plus fréquents et décomplexés, il est irresponsable d’inviter et donner une tribune à une personne qui, derrière un discours et sujets apparentés « citoyens et démocratiques »,met en lien direct le public et les idéologies puantes sorties directement des poubelles de l’histoire.

Évidemment,cette personne est indésirable à Caen, et nous demandons aux organisateurs l’annulation pure et simple de la venue d’Etienne Chouard.

Dans le cas contraire, les organisateurs doivent assumer la responsabilité d’avoir, en connaissance de cause, contribué à promouvoir des idéologues fascisants et des théories nauséabondes.

10 réflexions au sujet de « Etienne Chouard, « ami » et promoteur des idéologues fascisants, invité par l’IAE de Caen »

  1. Moi qui ne le connais pas et ai vaguement entendu parlé de lui …j’aimerais bien le voir à Caen pour pouvoir « juger par moi-meme » ce que vous racontez.

    Pour des antifa, je trouve votre discours légèrement fasciste

    A vous entendre, plutot que de me faire une opinion en le rencontrant je devrais vous écouter car VOUS avez le monopole de ce qui est bien ou pas!!!!

    Est-il permis de rencontrer qui l’on veut sans etre traité de faciste??

    • @Nicolas
      Avant tout, en tant qu’une organisation communiste, dans le cadre de ses activités politiques, en cohérence avec ses convictions et ses idées, ICO lutte contre TOUTES les discriminations, les idéologies fascisantes qui les prônent, ainsi que les personnes, y compris les confusionnistes et les conspirationnistes, qui les défendent et en font la promotion et la propagande. Il n’y a aucun compromis possible, aucun degré de tolérance envisageable, aucun relativisme laxiste avec ces réseaux là. La démarche est claire et sans ambigüité, et c’est la raison pour laquelle cet appel a été publié.

      Premièrement, cette lettre ouverte est claire : « ami » et promoteur des idéologues fascisants. A aucun moment il n’est traité de fasciste à titre gratuit lui même, mais sa démarche confusionniste qui consiste à haranguer la foule avec un discours sur la « démocratie » pour l’emmener vers un univers fascisant était au mieux, naïve, au pire, volontaire, donc s’inscrivait dans une stratégie POLITIQUE. C’est le seul constat qu’on peut en tirer. Depuis il a fait du chemin, aussi.
      On considère que le relativisme est dangereux dans ce cas là, étant donné que par une idée « alléchante sur la démocratie athénienne » , pour le public qu’il lui fait confiance, qu’il vient à ses conférences, qu’il visite son blog, Chouard ne se limite pas à « son idée » mais ouvre bien la porte à tout un univers fascisant. Pourquoi ? Ce n’est pas nous qui le disons, c’est lui qui le fait. Et la stratégie de l’infiltration de l’extrême droite par le biais des porte-paroles confusionnistes ne date pas d’hier. La posture de cette personne est d’ailleurs claire, après sa réponse aux antifa où au lieu de prendre ses distances avec ses milieux il en a pris la défense et persistait dans sa démarche. Il le fait en connaissance de cause et il en est responsable. Le public doit être prévenu d’un coté et de l’autre cette démarche n’a pas à bénéficier d’une crédibilité apportée par un Institut Universitaire et doit être dénoncée et combattue.

      Il n’y a rien de fasciste dans la démarche de recherche de clarté et démarcation de la part des antifa. C’est la lutte contre la propagation des idées fascisantes dans nos conditions pour éviter tout simplement la lutte contre un pouvoir fasciste demain.

      Deuxièmement, que tu veuilles le rencontrer, c’est ton choix personnel, ton affaire privée. Que cette rencontre soit initiée par toi même de ton plein gré, ou même par lui, il n’y a rien qui vous l’interdit. Tu le fais de ton plein gré et en connaissance de cause. Ce n’est pas le cas de la majorité. Qu’il soit « imposé » par un événement médiatisé en partenariat avec un Institut Universitaire, mis en avant, sans aucune mise en garde, ça dépasse le cadre « d’une simple rencontre pour se faire son opinion ». Rencontrer une personne de ce type c’est une chose, en faire la promotion, la publicité, lui donner de la crédibilité, lui servir une tribune et un public qui entre en contact avec tout son univers, sans aucune mise en garde, c’en est une autre. Son parcours politique ne s’arrête pas à 2005 et la constitution européenne. Et toute cette affaire n’aurait pas eu lieu si Chouard était clair de son coté. Si la confusion existe, c’est lui qui l’a créée. S’il oriente son public vers les idéologues fascisants, sans aucune mise en garde même minime, il le fait volontairement.

      Finalement, nous n’avons le monopole de rien, juste les idées claires. C’est lui qui ne l’est pas ni ses idées.

      Au lieu de nous attaquer, nous, d’autres orgas politiques ou les collectifs Antifa pourquoi on dénonce ses liens, il faudra peut-être poser la question à cette personne elle-même pourquoi il en a besoin de ces mêmes liens. Mais la question lui a déjà été posée il y a longtemps, n’oublions pas.

      • « Chacun appelle idées claires celles qui sont au même degré de confusion que les siennes propres » Marcel Proust

      • Ce n’est pas la seule connerie sans sens écrit par Proust.
        Une citation de Céline aussi, histoire de boucler la boucle?

  2. Avant tout, en tant qu’une organisation communiste, dans le cadre de ses activités politiques, en cohérence avec ses convictions et ses idées, ICO lutte contre TOUTES les discriminations, les idéologies fascisantes qui les prônent, ainsi que les personnes, y compris les confusionnistes et les conspirationnistes, qui les défendent et en font la promotion et la propagande. Il n’y a aucun compromis possible, aucun degré de tolérance envisageable, aucun relativisme laxiste avec ces réseaux là. La démarche est claire et sans ambigüité, et c’est la raison pour laquelle cet appel a été publié.

    @Nicolas
    Premièrement, cette lettre ouverte est claire : « ami » et promoteur des idéologues fascisants. A aucun moment il n’est traité de fasciste à titre gratuit lui même, mais sa démarche confusionniste qui consiste à haranguer la foule avec un discours sur la « démocratie » pour l’emmener vers un univers fascisant était au mieux, naïve, au pire, volontaire, donc s’inscrivait dans une stratégie POLITIQUE. C’est le seul constat qu’on peut en tirer. Depuis il a fait du chemin, aussi.
    On considère que le relativisme est dangereux dans ce cas là, étant donné que par une idée « alléchante sur la démocratie athénienne » , pour le public qu’il lui fait confiance, qu’il vient à ses conférences, qu’il visite son blog, Chouard ne se limite pas à « son idée » mais ouvre bien la porte à tout un univers fascisant. Pourquoi ? Ce n’est pas nous qui le disons, c’est lui qui le fait. Et la stratégie de l’infiltration de l’extrême droite par le biais des porte-paroles confusionnistes ne date pas d’hier. La posture de cette personne est d’ailleurs claire, après sa réponse aux antifa où au lieu de prendre ses distances avec ses milieux il en a pris la défense et persistait dans sa démarche. Il le fait en connaissance de cause et il en est responsable. Le public doit être prévenu d’un coté et de l’autre cette démarche n’a pas à bénéficier d’une crédibilité apportée par un Institut Universitaire et doit être dénoncée et combattue.

    Il n’y a rien de fasciste dans la démarche de recherche de clarté et démarcation de la part des antifa. C’est la lutte contre la propagation des idées fascisantes dans nos conditions pour éviter tout simplement la lutte contre un pouvoir fasciste demain.

    Deuxièmement, que tu veuilles le rencontrer, c’est ton choix personnel, ton affaire privée. Que cette rencontre soit initiée par toi même de ton plein gré, ou même par lui, il n’y a rien qui vous l’interdit. Tu le fais de ton plein gré et en connaissance de cause. Ce n’est pas le cas de la majorité. Qu’il soit « imposé » par un événement médiatisé en partenariat avec un Institut Universitaire, mis en avant, sans aucune mise en garde, ça dépasse le cadre « d’une simple rencontre pour se faire son opinion ». Rencontrer une personne de ce type c’est une chose, en faire la promotion, la publicité, lui donner de la crédibilité, lui servir une tribune et un public qui entre en contact avec tout son univers, sans aucune mise en garde, c’en est une autre. Son parcours politique ne s’arrête pas à 2005 et la constitution européenne. Et toute cette affaire n’aurait pas eu lieu si Chouard était clair de son coté. Si la confusion existe, c’est lui qui l’a créée. S’il oriente son public vers les idéologues fascisants, sans aucune mise en garde même minime, il le fait volontairement.

    Finalement, nous n’avons le monopole de rien, juste les idées claires. C’est lui qui ne l’est pas ni ses idées.

    Au lieu de nous attaquer, nous, d’autres orgas politiques ou les collectifs Antifa pourquoi on dénonce ses liens, il faudra peut-être poser la question à cette personne elle-même pourquoi il en a besoin de ces mêmes liens. Mais la question lui a déjà été posée il y a longtemps, n’oublions pas.

    @Robert
    La théorie illuminée dans la video du lien et le commentaire fait par Chouard qui parle « des FAITS étonnants » alors qu’il n’y a aucune preuve ni aucun argument pour des propos énoncés (et il le sait en plus !), est la stigmatisation claire d’une population, d’un peuple, et un appel à la haine.
    Serait-il… ? …Non ?!… Non, non… SI ?… Mais non, il le dit… Oui, mais… Enfin bref.

    A partir de quel moment on a « le droit » de dénoncer des discours racistes? Une fois qu’il y a un passage à l’acte?
    Ce n’est pas notre conception de choses. Le racisme et l’antisémitisme se combattent dès le moment où il y a une stigmatisation, un appel à la haine, un discours xénophobe, raciste ou antisémite.

    Concrètement, quel lien avec le tirage au sort ? Quel lien avec l’idée qu’il défend ? Pourquoi il a besoin de publier ce type de trucs et se prononcer en leur faveur ?

    Si ça n’a rien à voir avec son idée de tirage au sort, ca aurait surement des liens avec l’ensemble de ses idées et son engagement politique. En vue des vrais FAITS étonnants, l’interrogation est pertinente.

    Encore une fois, cette lettre doit être prise comme une lettre à la destination du public averti. Pour les autres, en effet, on prévient et on vous laisse faire des recherches et vous faire votre opinion et vous positionner (même si une mise à jour est surement nécessaire depuis).

    Il y a des démarcations auxquelles on ne touche pas.

    Pour les liens, sur rebellyon (http://rebellyon.info/Alerte-antifasciste-Etienne.html) :

    Nos camarades antifascistes parisiens, qui dénoncent eux aussi la venue d’Etienne Chouard dans leur ville quelques jours plus tôt, ont listé les articles publiés sur le web et dénonçant l’imposture :
    Sur Reflets.info :
    – Bon, ben puis­que Chouard ne répond pas, par­lons de son blog http://reflets.info/bon-ben-puisque-chouard-ne-repond-pas-parlons-de-son-blog/
    – Lettre ouverte à Etienne Chouard http://reflets.info/lettre-ouverte-a-etienne-chouard/
    – Les sectes poli­ti­ques et leurs gou­rous : Soral, Asselineau, Chouard http://reflets.info/les-sectes-politiques-et-leurs-gourous-soral-asselineau-chouard/

    – Sur Conspis hors de nos vi[ll]es :
    – Etienne Chouard et ses ins­pi­ra­teurs d’extrême droite http://conspishorsdenosvies.noblogs.org/post/2011/09/14/etienne-chouard-et-ses-inspirateurs-dextreme-droite/
    – Faux ami : Etienne Chouard en tour­née http://conspishorsdenosvies.noblogs.org/post/2011/09/11/faux-ami-etienne-chouard-en-tournee/

    – Sur Conspiracy Watch :
    – Etienne Chouard chez les Amis du Monde diplo : la des­cente aux enfers http://www.conspiracywatch.info/Etienne-Chouard-chez-les-Amis-du-Monde-diplo-la-descente-aux-enfers_a721.html
    – 11-Septembre : Finalement, Etienne Chouard dit « oui » à la théo­rie du com­plot http://www.conspiracywatch.info/Finalement-Etienne-Chouard-dit-oui-a-la-theorie-du-complot_a515.html
    – 11-Septembre : D’Etienne Chouard à Bellaciao, la gauche anti­li­bé­rale se lâche http://www.conspiracywatch.info/D-Etienne-Chouard-a-Bellaciao-la-gauche-antiliberale-se-lache_a162.html
    – Le blo­gueur Etienne Chouard adoube Thierry Meyssan http://www.conspiracywatch.info/Le-blogueur-Etienne-Chouard-adoube-Thierry-Meyssan_a54.html

    – Sur le site des ciné­mas Utopia :
    – Communiqué sur l’annu­la­tion de la venue d’Etienne Chouard http://www.cinemas-utopia.org/U-blog/toulouse/index.php?post/2012/11/07/Communiqu%C3%A9-sur-l-annulation-de-la-venue-d-%C3%89tienne-Chouard

    – Sur le blog Chez Fab :
    – Témoignage : Oui, je me suis fait avoir par Etienne Chouard http://chezfab.hautetfort.com/archive/2011/10/04/oui-je-me-suis-fait-avoir-par-etienne-chouard.html

  3. Ping : Etienne Chouard, « ami » et promoteur des idéologues fascisants, invité par l’IAE de Caen | Solidarité Ouvrière

  4. Ce que j’ai du mal à comprendre c’est pourquoi le Front de gauche et heureusement d’ailleurs a annulé son invité au cinéma Utopia de Toulouse mais soutient René Balme pour les municipales à Grigny l’année prochaine. René Balme n’est pas allé aussi loin qu’Etienne Chouard mais ça reste néanmoins un conspirationniste avéré d’extrême gauche.

  5. La consultation massive des sites conspirationnistes est tout aussi inquiétant que la tentation du vote fn quand les deux ne sont pas liés. Le conspirationnisme est le fer de lance du gaucho-lepenisme et Chouard en l’un des vrp gourous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s