Revue « Ni patrie ni frontières » N°38-39

Le numéro d’avril 2012 de la revue Ni patrie ni frontières consacre une première partie à un bilan provisoire d’ATTAC et de l’altermondialisme par Yves Coleman, développant la trame de ses interventions à Nice et Angers en juin 2011 et disant notamment qu’il repose sur « une idéologie citoyenniste, ’anti-partis’, produit du reflux des luttes qui a commencé à partir du milieu des années 70 », et reprenant en annexes des textes de notre camarade Nicolas Dessaux de l’époque du Cercle social (2000-2001) ou de l’ancienne revue l’Oiseau-tempête. J’ai déjà dit à Yves Coleman que je n’étais pas d’accord avec son expression de « petite-bourgeoisie salariée » (p. 20), mais pour le reste, son bilan forme une critique lucide et cohérente.

Ce numéro propose aussi une traduction d’un article d’Eric Krebbers présentant la lutte du groupe néerlandais Doorbraak contre l’introduction du travail obligatoire pour les chômeurs allocataires à Leiden ; et revient sur les tueries de Toulouse et Montauban. On a beau savoir que le mouvement des Indigènes de la République est réactionnaire, on y est abasourdi de lire Houria Bouteldja déclarer au « Printemps des Quartiers » que « Mohammed Merah c’est moi, et moi je suis lui » ! Deux de nos textes sont reproduits : Après les tueries de Toulouse et Montauban, paru dans Communisme-ouvrier N°19, et « Musulmans d’apparence… », alors que le reste de l’extrême gauche est critiqué pour avoir, souvent, nié la dimension antisémite des meurtres.

Après un utile Inventaire de la confusion dans son dernier numéro en septembre 2011, cette revue poursuit un travail tout à fait intéressant.

220 pages. Commandes : 10 euros port compris auprès de yves­co­le­man@wana­doo.fr.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s